Projet 1
La démarche de conception d’un objet technique dans une perspective interdisciplinaire de l’école primaire à l’école secondaire (axes 1 et 3)

Article publié le

Responsables : Patrick Roy (direction du projet HEP|PH FR) et Delphine Schumacher (cheffe de projet HEP|PH FR), Bernard Masserey (direction du projet HEIA FR),

Participant-e-s : Silvana Pedrozo (HEP|PH FR), Anja Küttel (HEP|PH FR), Mario Ramalho (EMF), Leewan Bonvin (HEIA FR), Benjamin Galé (HEIA FR), Lionel Alvarez (CREATE-HEP|PH FR), Grégory Chatton (HEP|PH FR), Bertrand Gremaud (HEP|PH FR), Stéphane Jenny (HEP|PH FR), Alexander F. Koch (HEP|PH FR), Estelle Leyrolles (EMF), Raphaël Schaer (SEnOF) et enseignant⸱e⸱s de terrain (Magalie Déforel et Frédérique Vuille)

Financement :  Swissuniversities – programme Poursuite et développement d’un réseau national pour la promotion des études MINT (Weiterführung Netzwerk MINT-Bildung), HEP|PH FR et institutions partenaires (680 000 CHF pour 4 années)

Période : 2021-2024

Des dispositifs de recherche-formation portant sur le processus de conception technique (Engineering Design Process) dans une perspective interdisciplinaire (Fourez, Maingain & Dufour, 2002) et impliquant des collaborateur⸱trice⸱s et des étudiant⸱e⸱s de la Haute école pédagogique Fribourg, de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg et de l’École des métiers Fribourg, ainsi que des enseignant⸱e⸱s de terrain sont mis en place au travers d’ateliers, de semaines interdisciplinaires et de communautés de pratiques. L’accent est mis sur le développement des pratiques épistémiques d’ingénierie (Kelly & Cunningham, 2019) dans une perspective interdisciplinaire (Berland, Steingut & Ko, 2014; Daugherty, 2012) chez les élèves de l’école obligatoire (cycles 1, 2 et 3). Ces pratiques discursives qui caractérisent la pensée design des élèves sont cohérentes avec les pratiques sociotechniques de référence des ingénieur⸱e⸱s (Lebeaume, 2001), favorisent les apprentissages disciplinaires dans le domaine des MINT, ainsi que l’intérêt pour les métiers et professions du monde technique.  La dimension du numérique est intégrée à ce projet. Ce projet vise 3 objectifs de recherche et développement : 1) Concevoir et valider, au moyen d’ingénieries didactiques coopératives (Tiberghien & al., 2009 ; Marlot & Roy, 2020), des dispositifs de formation pour la formation initiale et continue des enseignant⸱e⸱s. et des séquences d’enseignement innovantes pour faire entrer les élèves dans une culture technique; 2) Analyser le développement de pratiques d’enseignement de la technologie au sein d’une communauté de pratiques; 3) Identifier les conditions d’une communauté de pratiques qui favorisent ou entravent un partage des savoirs sur l’enseignement de la technologie entre les acteur⸱trice⸱s de la communauté.