Projet 1 - Histoire sociale de la lutte contre les inégalités scolaires

Article publié le

Responsable : Carla Jana Svaton
Participant-e-s : Emeline Beckmann, Loïse Bilat, Alexandre Duchêne, Stefanie Meier, Tibère Schweizer, Mariana Steiner
Financement: HEP|PH FR
Période : 2022-2024

La question des inégalités sociales en éducation n’est pas nouvelle, elle traverse l’histoire sociale et politique de l’école. Si l’école publique s’est penchée sur cette question de diverses manières et avec des réponses multiples, les inégalités en éducation ont été également le terrain sur lequel la critique de l’école d’État s’est déployée, donnant lieu à des initiatives qui ont tenté de formuler des propositions alternatives et d’ouvrir ainsi de nouveaux chantiers sur les inégalités scolaires.

Ce sont ces initiatives qui sont au cœur de ce projet de recherche. Nous partons en effet de l’idée que toute action sur les inégalités solaires doit se nourrir d’une analyse solide et systématique des tentatives qui ont été mises en place par le passé, non pas pour les reproduire, mais pour comprendre comment d’autres ont cherché à mettre en place des structures, des actions, des ressources de lutte contre les inégalités scolaires, ceci afin de mieux saisir les conditions de réussite et d’échec de ces propositions.

Les initiatives (les chantiers historiques) sélectionnées émergent à différents moments de l’histoire (de la fin du XIXe à l’époque contemporaine). Elles sont situées dans divers espaces géographiques (la Suisse, l’Espagne, la France, l’Italie, la Colombie, le Mexique, les USA) et elles portent sur des enjeux d’inégalités de classe sociale, de race, de ressources ou encore de genre. Elles viennent toutes questionner les structures institutionnelles, mais aussi les pratiques de l’école et proposent des réponses diverses, révélant des visions de la « justice » éducative parfois radicalement différentes les unes des autres.

  • Projet 1a : Escuela Moderna (Stefanie Meier)
  • Projet 1b : Mouvement de l’Éducation populaire (Emeline Beckmann)
  • Projet 1c: Centro Intercultural de Documentación (Tibère Schweizer)
  • Projet 1d: Movimiento Pedagógico (Carla Jana Svaton)
  • Projet 1e: The Preuss School (Alexandre Duchêne)
  • Projet 1f : Les bibliothèques interculturelles (Mariana Steiner)
  • Projet 1g : Les chantiers (néo)libéraux des inégalités scolaires (Loïse Bilat)