Le projet en bref

Article publié le

Actuellement, le Canton de Fribourg se trouve dans une situation particulière pour la formation de ses enseignant·e·s de l’école obligatoire et du degré secondaire II de formation générale. Les enseignant·e·s primaires (1H-8H) sont formés à la Haute Ecole pédagogique Fribourg (HEP|PH FR), alors que les enseignant·e·s du secondaire I (9H-11H) et du secondaire II de formation générale (gymnases, ECG) ainsi que les enseignant·e·s spécialisé·e·s sont formés à l’Université (Unifr).

La séparation de la formation des enseignant·e·s de l’école obligatoire entre deux institutions est devenu anachronique avec l’introduction du système HarmoS, de la loi cantonale sur la scolarité obligatoire et des plans d’études romands et alémaniques (PER et Lehrplan21), dont l’essence repose sur une vision pédagogique globale de la 1H à la 11H.

Par conséquent, le Conseil d’Etat a pris le 17 septembre 2019 la décision de principe de réunir l’ensemble de la formation à l’enseignement sous un même toit institutionnel. Après l’analyse des risques et des opportunités des deux variantes de regroupement sous un toit institutionnel, le Conseil d’Etat a confirmé cette décision le 8 juin 2021 en décidant le regroupement de la formation à l’enseignement sous le toit institutionnel de l’Université. Ce regroupement complet de la formation à l’enseignement, incluant également la formation des enseignant·e·s spécialisé·e·s, favorisera de plus grandes synergies et coopérations, en particulier dans les domaines de la formation continue, de la pédagogie spécialisée et de la recherche.

Le canton de Fribourg créera ainsi un modèle original avec un profil distinct et attractif dans le paysage universitaire suisse et prometteur à plusieurs points de vue : il renforcera les activités de l’Université de Fribourg dans ce domaine au niveau national, il donnera plus de poids à la formation à l’enseignement du canton et consolidera la spécificité fribourgeoise de former le corps enseignant dans chacune des deux langues, soit entièrement en français, soit entièrement en allemand, soit en option bilingue.

Etant donné l’ampleur du projet, la Direction de la formation et des affaires culturelles (DFAC)  a mis en place une structure de projet interne permettant la tenue des objectifs et du calendrier très ambitieux. En effet, la nouvelle Faculté des sciences de l’éducation et de la formation sera effectives dès la rentrée académique 2025/26.